Vivre à temps plein dans sa van… même l’hiver! Dominick Ménard répond à vos questions.

Bien que le mouvement vanlife soit de plus en plus connu, il reste que l’idée de tout vendre et habiter une van à temps plein continue de fasciner. Je le fais depuis plus de 4 ans maintenant et je reçois de nombreuses questions sur le sujet. À l’aube de l’hiver, j’ai pensé vous partager 5 questions qui m’ont fréquemment été posées:

Tu ne t’ennuies pas seul dans ta van? Cette question me fait toujours un peu sourire, car pour moi ce n’est pas différent de celui qui habite seul dans sa maison/son condo/son appartement.

Mieux, je peux me déplacer et changer de décor si je le désire. Tantôt la ville, tantôt la campagne. Comme l’espace est restreint, je maximise mon temps hors de la van et je me retrouve ainsi à être davantage en contact avec les gens.

Comme je suis mobile, la van me permet d’aller passer une soirée chez des amis et dormir sur les lieux si je le désire. Mon campervan me permet également d’être au cœur même des événements ce qui favorise les échanges. J’utilise les endroits publics comme une extension de mon chez-nous, le café pour l’accès internet ou le gym/yoga pour m’entrainer et prendre une bonne longue douche. L’été je passe la majorité de mes journées à la montagne à faire du vélo. Quand je regarde tout ça, je ne suis pas si souvent dans la van.

Conseils

  • Soyez actif et optimizez votre temps hors de la van
  • Allez à la rencontre des gens, explorez, bougez
  • Voyez votre van comme un refuge et l’extérieur comme un énorme terrain de jeu

Qu’est-ce que tu fais l’hiver? Comme je suis plutôt du type montagne, soleil et plage je descends habituellement au sud, mais l’an dernier un peu malgré moi, je suis demeuré au Québec. Oui oui, un hiver complet ici avec des -20°C! Si on m’avait dit lorsque j’ai acheté la van que je passerais un hiver ici, je n’y aurais JAMAIS cru… j’hais le froid! 🥶

Bien sûr, j’aurais pu me louer une chambre chez des amis, mais j’adore trop mon style de vie, même avec les inconvénients du climat, pour m’en passer. Le “feeling” au printemps a été incroyable! Je me rappelle quand la neige fondait lors d’une belle journée ensoleillée j’avais le sentiment d’avoir relevé un beau défi, d’avoir accompli un exploit vraiment cool! D’autant plus qu’il y a eu la pandémie, ce qui a ajouté à la frénésie! 🥳

Conseils

  • Avoir un système de chauffage efficace
  • Avoir idéalement une van conçue 4 saisons
  • Accrochez-vous ça ne sera pas facile tous les jours, mais le jeu en vaut la chandelle? 😅

Comment se garder au chaud l’hiver? Il va de soi que le véhicule doit être isolé, c’est impératif. Pour ce qui est du plancher, même isolé on ne se racontera pas d’histoires, en bas de -10°C il y a une certaine fraîcheur et on doit s’adapter. On doit donc porter des bas chauds ou encore mieux des pantoufles isolantes et ajouter une couche au sol qu’on peut facilement enlever ou déplacer pour ne pas obstruer les tiroirs. Comme par exemple un tapis ou une couverture.

Pour ce qui est du chauffage, le véhicule doit au minimum avoir un système auxiliaire comme un Webasto afin d’être autonome peu importe où vous vous trouvez.  Ce système consomme de l’essence et puisque je devais me chauffer 24/7 pendant 4 mois, je tentais de me brancher à l’électricité dès que possible. J’utilisais une chaufferette standard que j’ai payé une quarantaine de dollars à la quincaillerie du coin. Je me suis dit que ce serait également plus éco-responsable versus la combustion d’essence.

Conseils

  • Ajouter une épaisseur sur le plancher
  • Procurez-vous des pantoufles isolantes
  • Couvrez les fenêtres et Maxxfan avec des coussins isolants amovibles
  • Ayez un endroit où vous pouvez vous poser au besoin et vous brancher à l’électricité
  • Optez pour des batteries lithium auto-chauffantes pour une plus grande autonomie et meilleur rendement, j’ai changé pour des Volthium récemment et la différence est remarquable!

Est-ce que l’eau gelait? Si le système de plomberie n’a pas été conçu pour passer à travers l’hiver, l’eau va effectivement geler. On doit absolument l’hiverner en vidant tous les tuyaux, on peut également ajouter un liquide antigel. C’était le cas de mon ancienne van et j’ai fonctionné avec un bidon portable 5 L que je remplissais quotidiennement. J’avais également un bac pour faire ma vaisselle, que je vidais ensuite à l’extérieur.

Toutefois, la van que j’ai présentement a été conçue pour affronter l’hiver sans problème. En effet, VanLife MTL trouve important d’aménager des vans 4 saisons. Le réservoir d’eau blanche, la plomberie et le système de chauffage (Webasto) se trouvent tous dans le même compartiment. Puisque ce dernier émet de la chaleur, l’eau et la plomberie ne gèlent pas et on peut donc utiliser l’eau à l’année. Comme le réservoir d’eau grise est situé à l’extérieur, des valves sous le véhicule ont été ajoutées et permettent à l’eau du lavabo et de la douche d’aller directement au sol à la place d’être acheminée au réservoir pour éviter que l’eau gèle dans celui-ci.

Conseils

  • Assurez-vous que la van est chauffée en permanence si vous gardez un système d’eau en fonction.
  • Si vous n’utilisez pas la van pendant quelques jours, brancher une chaufferette et ajuster le Webasto en mode “preset” à 10°C.

Tu dors où? Tout d’abord, il y a une grande différence entre les vacances et la réalité du quotidien. Les vacances c’est la partie facile et plaisante, celle qu’on voit en majorité sur Instagram. Il y a de nombreuses options où dormir, comme les campings ou sinon des applications tel que iOverlander, Harvesthosts et Freecampsite.net peuvent nous aider. Sinon avec le temps on développe son instinct et il y a bien sûr le bon vieux bouche-à-oreille à travers la communauté de van.

Toutefois, intégrer son quotidien au mode de vie vanlife c’est une toute autre “game”. Il faut s’habituer à l’idée d’avoir « nulle part » où retourner. C’est un élément que beaucoup sous-estime et qui a eu raison de plusieurs “vanlifers” au fil du temps. Ce sentiment de ne pas avoir de port d’attache, de ne pas avoir un endroit, par défaut, où retourner à la fin de la journée. Ironiquement, c’est ce même sentiment qui a motivé plusieurs personnes à faire le saut.

Pour vous mettre en contexte, imaginez que vous sortez de votre boulot et que vous embarquez dans votre voiture. MAIS vous n’allez pas chez vous. Non parce que vous y êtes déjà… que faites-vous? Voyez-vous ce que je veux dire? D’où l’importance d’être à l’aise avec la solitude occasionnelle, être actif, être en accord avec le fait de ne pas avoir de domicile fixe. C’est ça la vie de nomade, chez-soi partout 😊

Conseils

  • Pour les futurs vanlifers faites le test. Partez quelques jours que ce soit en louant une van VanLife MTL ou en empruntant une van (j’ai déjà prêté la mienne à des amis) et mettez-vous en mode full timer. Planifiez une activité, mais sans plus et laissez-vous guider par votre instinct. On vous propose justement ici des activités à faire durant l’hiver. Essayez également une journée normale en intégrant le boulot. Ça peut être déroutant au début, mais on s’habitue.
  • Pour les “vanlifers” qui veulent faire le saut à temps plein, trouvez-vous un endroit où vous savez que vous pouvez retourner au besoin. Un endroit qui vous permet de pouvoir dormir tranquille et où vous pourrez faire votre lavage, prendre une douche et remplir votre eau. Ça peut être rassurant de savoir qu’on a un tel endroit au besoin.

En terminant, j’aimerais vous dire que si vous caressez l’idée de la vanlife, il faut le faire avant tout pour vous. Vous devez avoir un minimum de conviction avant de vous embarquer. Bien que ce style de vie comporte de nombreux avantages, il y a également des inconvénients. C’est un mode de vie atypique et les règles en place ne jouent pas toujours en notre faveur. On doit parfois faire preuve de détachement et être créatif. Votre vie changera et se façonnera à travers ce nouveau quotidien. Je vis une aventure extraordinaire et je vous en souhaite tout autant. Après tout, si ce n’était pas de la van, je ne serais pas ici à vous parler! N’attendez pas les circonstances parfaites, il faut parfois provoquer le destin! 😊

Pour suivre les aventures de Dominick c’est ici !

par Dominick Ménard, ambassadeur VanLife MTL et fondateur de Bonvélo

Partagez la #goodvibe

x

tell me more

Enter your details below and learn about all the perks you get by using Xtrail Explorer.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

Or call us for more info:

x

    Contact an advisor

      Contactez un conseiller

        Contact an advisor

          Contactez un conseiller

            Contact an advisor

              Contactez un conseiller

                Contact an advisor

                  Contactez un conseiller

                    Contact an advisor

                      Contact an advisor

                        Contact an advisor

                          Contact an advisor

                            Contact an advisor

                              Contact an advisor

                                Contactez un conseiller

                                  Contactez un conseiller

                                    Contactez un conseiller

                                      Contactez un conseiller

                                        Contactez un conseiller

                                          Contactez un conseiller